Fonctionnement des licences Apple Developer (1/3)

Le développement d’applications mobiles représente aujourd’hui, à plus de 90%, la production d’applications pour les systèmes d’exploitation mobiles Android et iOS.

Si ces deux plateformes tendent à proposer les mêmes fonctionnalités à leurs utilisateurs, l’expérience de développement pour ces deux plateformes est elle radicalement différente d’une plateforme à l’autre. Mais c’est surtout la distribution du produit final qui diffère totalement entre Android et iOS. La distribution d’une application  Android se fait relativement facilement et sans contrainte. D’ailleurs, le fichier final, au format APK, peut être distribué librement via plusieurs canaux.  Par contre, la distribution d’une application iOS, requiert elle, l’achat d’une licence Apple Developer.

Ce billet, en 3 parties, nous permet de détailler :

  1. Les différentes licences Apple Developer, et les différents canaux de distribution d’une application iOS,
  2. Le fonctionnement d’une licence Apple Developer,
  3. Le paramétrage d’une licence Apple Developer pour le développement et la distribution d’applications iOS.

Qu’est-ce qu’une licence Apple Developer

Pour commencer, une licence Apple est un contrat entre Apple et un/plusieurs développeur(s), qui permet à Apple d’établir des règles de publications des produits développés pour ses plateformes (MacOS, iOS, watchOS, tvOS), et aux développeurs de bénéficier des outils de publication pour les périphériques cibles (iPhone, iPad, Apple Watch, Apple TV …).

Il existe 2 types de licences :

  1. Apple Developer Standard,
  2. Apple Developer Enterprise.

Ces deux types de licences permettent de publier des produits destinés aux plateformes Apple via différents canaux.

Il est tout à fait possible de développer des produits pour les différentes plateformes d’Apple sans Licence, mais il ne sera pas possible de les déployer sur un appareil, ni de les distribuer.

Dans la suite de cet article, seul  le produit « Application iOS » sera mentionné pour indiquer les applications iOS de façon générale, en sachant que les procédures sont identiques pour les autres types de produits.

 

Les canaux de distribution d’une application iOS

Avant de nous plonger dans les détails des différentes licences Apple Developer, attardons nous sur les canaux de distribution possibles pour une application iOS. Tout d’abord, un canal de distribution peut être considéré comme un mode de déploiement de l’application. Il en existe quatre :

  1. Directement via iTunes : le fichier de l’application iOS, au format IPA, est glissé dans le logiciel iTunes permettant d’effectuer des synchronisations avec le périphérique sous iOS. Une interface permet à l’utilisateur d’ajouter l’application iOS à son iPhone après synchronisation,
  2. En OTA: le déploiement OTA ou Over-The-Air permet à l’utilisateur de télécharger et installer l’application directement sur son iPhone sans câble. Il ne télécharge pas directement le fichier de l’application au format IPA, mais accède à un manifeste spécifique au format PLIST et via le protocole propriété d’Apple itms-services; Ce manifeste contient l’URL du fichier IPA de l’application iOS et permet ainsi son installation sur le périphérique sous iOS,
  3. Depuis XCode : Xcode l’IDE permettant de créer, développer, tester et déployer des applications iOS, permet l’installation directe d’une application sur un périphérique sous iOS. Ce canal n’est bien entendu réservé qu’aux phases de développement de l’application, afin de tester l’application iOS en développement directement sur un périphérique,
  4. Depuis l’AppStore d’Apple + TestFlight : il s’agit sans doute du canal de distribution le plus utilisé et connu. L’application est disponible et téléchargeable sur le magasin d’applications iOS d’Apple.

Attention : il existe également des “stores privés”, permettant à des applications d’être téléchargées et installées depuis un magasin d’applications iOS différent de celui d’Apple. Ce mode de distribution utilise le second canal “OTA”; en effet, un store privé n’est qu’une interface facilitant la mise en œuvre du protocole itms-services.

Les différences entre les licences Standard et Entreprise résident notamment dans les canaux de distribution autorisés par les licences.

Les différentes licences Apple Developer

Licence Apple Developer (Standard)

Cette licence peut-être rattachée à :

  • Un développeur indépendant,
  • Une entreprise, désignée par son numéro SIREN.

La Licence Apple Developer (Standard)  permet de développer des applications iOS et de les distribuer via les canaux suivants :

  1. Directement via iTunes,
  2. En OTA (Over-The-Air, avec le protocole itms-services),
  3. Depuix XCode,
  4. Depuis l’AppStore d’Apple + TestFlight.

ATTENTION : la distribution des applications développées avec cette licence est restreinte à un nombre limité de périphériques pour les canaux 1, 2 et 3. La distribution via l’AppStore n’impose pas de limite numérique de déploiements, si ce n’est la compatibilité matérielle et logicielle de l’application.

Licence Apple Developer Enterprise

Cette licence ne peut être rattachée qu’à une entreprise désignée par son numéro SIREN.

La Licence Apple Developer Enterprise  permet de développer des applications iOS et de les distribuer via les canaux suivants :

  1. Directement via iTunes,
  2. En OTA (Over-The-Air, avec le protocole itms-services),
  3. Depuis XCode.

ATTENTION : cette licence ne restreint pas la distribution à un nombre limité de périphériques, mais Apple impose que l’accès à l’application soit authentifié. Si cette règle n’est pas respectée, Apple se réserve le droit de fermer la licence puisqu’elle ne respecte plus les conditions d’utilisation acceptées à sa souscription.

Après cette brève introduction aux différentes licences Apple Developer, nous verrons dans les 2 prochains articles comment elles fonctionnent, comment les configurer et comment déployer des applications sur les différents canaux de distribution.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *